Assassiner un prêtre catholique et agresser les fidèles dans une église de France, c’est abîmer le sacré et c’est blesser notre âme. Un palier a encore été atteint dans l’ignominie et cela a eu lieu dans une église, en France, à Saint-Étienne du Rouvray
Nous adressons nos plus profondes pensées, notre émotion et notre solidarité à l’Eglise de France et à tous les catholiques odieusement atteints par cet assassinat.
La barbarie s’est installée en France, à Paris, à Nice, au cœur de nos régions et prend des formes inimaginables. Que reste-t-il d’humanité chez ces jeunes gens que la mort fascine ?
A l’émotion immense que cette tragédie suscite dans la Nation, les réponses ne peuvent plus tarder. L’Etat et la Justice ont un impérieux devoir d’agir, de protéger tous les citoyens, face un ennemi sans morale, sans tabou, animé que par le seul but de détruire nos valeurs humanistes.

Laisser un commentaire