Notre premier Conseil national s’est tenu samedi 15 juin au CNIT de La Défense à Paris.

L’incroyable histoire écrite par l’UDI et les forces acquises ces huit derniers mois reposent exclusivement sur l’engouement, la mobilisation et le soutien sans faille à la construction de cette maison commune, désormais bâtie.

Aujourd’hui, l’UDI peut compter sur 45 000 militants, 84 fédérations élues, des centaines de candidats aux municipales et des milliers de sympathisants qui croient en ce que nous incarnons et qui attendent si peu pour nous rejoindre. Une forme d’exploit politique qui, au début, suscitait chez certains de l’ironie et qui aujourd’hui a été rendu crédible par la qualité des investissements et par la confiance portée par tous les adhérents.

A Clamart, l’UDI est parfaitement intégré dans le paysage. Désormais, il s’agit d’établir une feuille de route face à la gauche socialiste et communiste, coalition des dénis de réalité, de la recherche permanente de responsables dans tous les domaines, de l’immobilisme déguisé et du refus d’embrasser le développement économique dans notre ville.

Face à cette réalité locale, nous devons sans cesse agir et être présents avec tous nos partenaires de la droite, du centre et des indépendants. Autour d’un projet d’ouverture à la fois plus ambitieux et plus tolérant, source de progrès tant humains qu’économiques, cette union est la seule à pouvoir rassembler toutes les clamartoises et tous les clamartois pour rétablir la confiance dans notre ville.

Nous devons porter haut et fort un nouveau projet de développement économique, écologique, généreux et mobilisateur avec de nouveaux partenaires parmi les villes voisines. C’est cette alternative que nous proposons lors des municipales afin de ramener les déçus, les inquiets et les révoltés de cette gauche sectaire installée à Clamart depuis 12 ans.

Clamart, c’est 52000 habitants, c’est notre ville et sa diversité. Vous pouvez compter sur l’opposition déterminée  de la droite du Centre et des Indépendants.

Laisser un commentaire