Jean-Louis Borloo l’a clairement affirmé au niveau national. Nous avons vocation à devenir un grand parti de gouvernement et à participer à la prochaine alternance. Dans cette perspective, nous voulons être indépendants et mettre en avant nos idées, mais sans nous isoler comme cela a trop souvent été le cas ces dernières années. L’UDI sera naturellement le partenaire de l’UMP pour proposer aux Français une autre voie que le chemin incertain suivi par l’actuel gouvernement.
À Clamart, de la même façon, nous voulons promouvoir des idées nouvelles au service des Clamartois. L’UDI est à Clamart, le grand parti du centre, qui veut participer pleinement à la reconquête et mettre fin au système Kaltenbach. Nous serons aux côtés de Jean-Didier Berger, notre allié naturel qui rassemble toutes celles et tous ceux qui veulent donner une nouvelle chance à notre commune dans une attitude constructive.