« Le Mouvement démocrate ne soutient pas les candidatures du parti socialiste à Clamart et Courbevoie ».  Cette mise au point vient encore d’être affirmée par Marc Fesneau, secrétaire général du MoDeM. Aujourd’hui, ce mouvement est pleinement engagé dans un partenariat avec l’UDI sur le plan national, départemental et local. Ce partenariat vaut pour Clamart comme pour la quasi-totalité des communes des Hauts de Seine et notamment Issy les Moulineaux.

A Clamart, l’équipe Kaltenbach à la recherche de logo, s’appuie sur deux élus isolés, associés sous le nom de « Parti de Clamart » et prend pour prétexte leur ancienne appartenance au MoDeM pour simuler un partenariat. Ces deux individus ont négocié avec la gauche socialo-communiste de Clamart sans autorisation du siège national du MoDeM. Ils n’ont aucune légitimité pour se réclamer de ce parti et sont tenus de retirer de leur propagande toutes mentions du Mouvement Démocrate. Ces méthodes d’un autre âge et qui ont eu lieu dans d’autres environnements politiques ne peuvent être admises à Clamart.

Aujourd’hui, le l’UDI, le MoDeM et l’UMP confirment leur soutien à Jean-Didier Berger pour rétablir la confiance à Clamart et renouer avec les principes d’une véritable démocratie locale.

Laisser un commentaire