M. Delom a fait un passage qui aura duré moins d’un mandat au Modem après avoir été élu UDF. Aujourd’hui, il a rejoint le système Kaltenbach et apporte son « soutien » à la coalition socialo-communiste à Clamart. De fait, il s’est exclu du MoDem en refusant la ligne nationale, départementale et locale adoptée par ce parti. Désormais le Modem s’inscrit dans l’opposition au Gouvernement et à ces équipes locales qui gèrent par l’impôt et par la dette.

A Clamart, le soutien du Modem à Jean-Didier BERGER et à son équipe est d’autant plus symbolique que ce parti a choisi d’établir des accords électoraux au cas par cas. Pour le cas Clamart, il était manifestement hors de question pour les démocrates du Modem de soutenir une équipe « cornaquée » par un maire sortant, à bout de souffle et mis en examen pour corruption. » Conséquence : M. Delom s’est exclu du Modem, exclusion confirmée par le responsable de ce parti pour les Hauts de Seine…

Aujourd’hui, l’opposition au système Kaltenbach est composée de l’UMP, de l’UDI et du Modem ainsi que de tous les formations écologistes responsables, les déçus de cette gauche locale discréditée par les affaires et de tous les démocrates qui souhaitent rétablir la confiance à Clamart.

M. Delom ne représente que lui-même au sein de la majorité socialo-communiste à Clamart et en aucun cas le MoDeM, parti aujourd’hui inscrit dans l’opposition clamartoise.

Vos Commentaires

Patrick SEVIN a dit :
9 décembre 2013 à 20 h 09 min

Avec JEAN-DIDIER BERGER, la gestion municipale va enfin retrouver toute la transparence que le système Kaltenbach a perverti à volonté et la politique à CLAMART va retrouver les lettres de noblesse que l’opportunisme de M Delom a entaché depuis tant d’années. A trop vouloir être et paraître à force de trahisons et de compromisions, sans honneur et sans convictions, M Delom finit enfin par disparaitre.

SEVIN Patrick a dit :
10 décembre 2013 à 0 h 14 min

M Kaltenbach et Marionnaud sont théoriquement à l’opposé…..sur une ligne droite.
Transformons cette ligne en un cercle.. ..nos deux acolytes se rejoignent alors pour tenter de manipuler et d’étouffer la libre expression démocratique modérée dans un cercle vicieux et infernal.
C’est le jeu pernicieux du parti socialiste depuis plus de trente ans par ailleurs jamais embarrassé lui par les extrêmes à sa gauche !
Les clamartois(es) ne seront pas dupes !
Le seul vote UTILE pour un véritable changement débarrassé du système Kaltenbach refondu à la mode Ramognino et du sectarisme du PS local est le vote pour Jean-Didier BERGER et sa liste de large union de la droite républicaine et du centre UDI/MOdem.

10 décembre 2013 à 9 h 48 min

[…] le responsable MODEM 92, de ce fait il ne représente plus que lui-même (source :  »Modem mise au point »   UDI […]

Centriste a dit :
10 décembre 2013 à 10 h 50 min

Je suis d’accord avec cette analyse, M. Delom ne représenterait il plus que lui même
http://www.clamart.info/m-delom-ne-representerait-il-plus-que-lui/

Patrick SEVIN a dit :
17 décembre 2013 à 21 h 38 min

Laisser un commentaire