Cécile Duflot qui n’a jamais fait dans la nuance, annonce ceci dans les colonnes du Parisien : « Il semble que l’archevêché possède des bâtiments quasi vides. Je viens donc de leur écrire pour voir avec eux comment utiliser ces locaux ».

Les intéressés ont pris l’ordre ministériel en pleine figure par les médias avant que la lettre ne leur parvienne au diocèse de Paris. Cet effet d’annonce qui n’est pas du meilleur gout a de quoi étonner au diocèse alors que rien ne vient confirmer les propos de la ministre du logement en matière de m² disponibles. Par ailleurs, un ministre en charge du logement devrait mieux que quiconque savoir que d’éventuels locaux disponibles ne sont pas inéluctablement prêts pour l’habitat.

Cette interpellation est d’autant plus irritante pour le diocèse de Paris qui depuis quatre ans, a mis en place l’initiative Hiver solidaire avec 25 paroisses pour accueillir bénévolement plus d’une centaine de sans domicile fixe pendant les mois de l’hiver. L’Église n’a donc pas attendu l’admonestation de Madame Duflot pour prendre des initiatives.

Madame Duflot serait probablement plus utile si elle se penchait sur les surfaces disponibles dans les administrations et l’État. Elle le serait tout autant si elle se penchait sur les conditions d’attribution des logements sociaux notamment à Clamart où la question du logement social est abordée en pleine nuit dans un bureau du maire, lui-même Président de Clamart Habitat.

Mme Duflot n’a pas visé juste en mettant le focus sur le diocèse de Paris. La région Ile-de-France, la quasi-totalité des départements franciliens, Paris et une grande majorité des villes de banlieues dont Clamart sont administrés par ses partenaires socialistes et communistes. Tous ces élus qui ne sont pas bénévoles, sont aux manettes et ont en charge les logements sociaux, leurs attributions et leurs gestions. A Clamart, clientélisme et opacité semblent être l’alpha et l’oméga de la politique du logement social. Cela doit cesser.

Les dérapages de Mme Duflot contre le diocèse n’inspirent pas le respect.

Vos Commentaires

Le Baron. a dit :
8 décembre 2012 à 18 h 32 min

Non contente de vouloir réquisitionner les appartements VACANTS,la ministre du logement fustige les batiments vides de notre Eglise, donc les batiments du VA(ti)CAN.
Cette déclaration mettant en cause notre Clergé n’est t’elle ainsi faite pour se venger de la position de notre Eglise contre le « mariage des homosexuels ».
Mme DUFLOT ferait elle dans un anticléricalisme primaire allant tout à fait à l’encontre des valeurs laïques de notre République !!

Laisser un commentaire