Les attentats qui ont ensanglanté Paris sont une étape de plus dans la guerre qui nous est déclarée par une nébuleuse terroriste prônant l’islamisme radical et utilisant la barbarie la plus bestiale pour chercher à imposer au monde sa domination.

Un stade, une salle de concert, des bars et des restaurants. C’est notre mode de vie qui est ainsi ciblé directement par ceux qui prônent un ordre religieux extrémiste où la fête, la musique et le plaisir n’ont plus leur place.

Au-delà de l’effroi, du chagrin et de la compassion que nous devons aux victimes et à leurs proches, il est nécessaire de réagir afin de ne pas laisser sans réponse durable cette nouvelle agression brutale et ignoble.

Réagir c’est d’abord mettre tous les moyens nécessaires pour que les auteurs et leurs complices soient évidemment traqués, retrouvés et sévèrement punis.

Mais il faut aller bien au-delà en ayant le courage et l’honnêteté de dire clairement que de tels actes peuvent se reproduire et que nos sociétés démocratiques sont fragiles face au fanatisme meurtrier de ceux qui sont prêts à sacrifier leur propre vie pour répondre à l’appel de barbares fous de pouvoir et de sang.

Laisser un commentaire