Notre pays traverse d’ores et déjà une période particulièrement difficile qui malheureusement perdure malgré les promesses du Gouvernement : croissance en berne, explosion du chômage, augmentation des charges.

Aujourd’hui, le Gouvernement y ajoute l’instabilité politique en présentant sa démission après seulement 5 mois d’exercice.

Si un changement de politique économique est plus que jamais nécessaire, il est irresponsable de la part des dirigeants de notre pays et responsables politiques PS de créer, dans un tel contexte de montée forte des extrêmes, de nouvelles divisions internes. Ils montrent aux yeux de tous, leur incapacité à se rassembler pour lutter ensemble contre la crise.

Hier, L’amateurisme des responsables de gauche plongeait Clamart dans le déclin.  Aujourd’hui, l’amateurisme de ce Gouvernement risque de faire basculer notre pays dans la crise de régime. Rajouter une crise politique à la crise économique et sociale que traverse déjà la France, est dévastateur pour notre pays et nourrit les extrêmes.

Comme ce mois de mars 2014 à Clamart, l’alternance sera la seule solution décision à la hauteur du risque qu’encourt notre République.